Je sais pourquoi je ne pige pas un mot d’arabe, qui est pourtant ma langue maternelle

Chronique de Nadia Daam sur Slate

Nadia Daam relate de manière touchante comment le respect de l’injonction à l’assimilation pratiquée par sa famille l’a finalement coupée de la connaissance linguistique lui permettant de communiquer avec la partie de sa famille encore au Maroc.

Une incursion poignante dans l’expérience simultanée de la dépossession de son héritage culturel et linguistique et du mépris social relatif à l’usage d’une langue déconsidérée.

À consulter à :

http://www.slate.fr/story/167168/langue-arabe-maternelle-oubliee-honte-intergration-ecole-medias-famille?fbclid=IwAR2j6-A_RXrm7zenU4d6z0AoFxyGArL8xEAV1tar7qYtNwn3rtzHQ4H41FY


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search