France – Cadrage

Table ronde multi-pays (Amphi MR290) : powerpoint de l’intervention de Françoise Lorcerie (Aix-Marseille Univ, CNRS, IREMAM, Aix-en-Provence)

Genève, 18 juin 2018, 10h50-12h30

1. Prendre le pouls du système

• (en suivant le canevas proposé pour la Rencontre)

« Discriminations » ?

Des « référents » dans les ESPE (formation universitaire des profs)

Un concept mis en œuvre dans recherches : Fabrice Dhume Former et enseigner sur la (non-)discrimination à l’école ? Un enjeu politique incertain, déc 2015 – avec Nora el-Massioui et Floréal Sotto, en ligne); Laurent Lardeux de l’INJEP « De la discrimination aux attitudes protestataires ? », in Galland et Muxel, dirs, La tentation radicale (PUF 2018); aussi : MC Cerrato-Debenedetti, La lutte contre les discriminations ethno-raciales en France, de l’annonce à l’esquive, 1998-2016 (PUR, 2018)

Une action incertaine, tant en formation que sur le terrain : F. Dhume

« Racismes »?

• Évidence qu’il y a des racistes, et que ce sont les autres. Thème de l’antisémitisme des garçons musulmans : George Bensoussan, réd chef Revue d’Hist de la Shoah: Les territoires perdus de la République (2002); Une France soumise (A. Michel, 2017); ou encore B. Ravet, Principal de collège ou imam de la République, 2017, Kero ; et La tentation radicale (Galland-Muxel 2018)

Contre message : le film de Marie-Castille Mention-Schaar, Les Héritiers,2014

• Une société racialement unfair ? Polémique autour de la session de formation syndicale Sud-Education 93, nov 2017, ateliers « en non-mixité raciale ».

• 2014-2017: une ministre de l’éducation « issue de la diversité » (née au Maroc), Najat Vallaud-Belkacem •

« Extrémismes » ?

• thème de la radicalisation associé à la fuite de centaines de jeunes scolarisés ou non en Syrie, et aux attentats (centaines de morts). Voir Rapport Bonnelli-Carrié, Radicalité engagée, radicalités révoltées (2018)

• renforcement de la politique de sécurité : « parer les coups plutôt que panser les plaies » (L. Bonnelli)

« Problématiques éducatives et scolaires liées à l’asile » ?

•Si procédure en cours et âge au-delà de la scolarité obligatoire : accueil temporaire par des associations de solidarité ; « problématique passage à la majorité » 

• âge scolaire : accueil par l’Éducation nationale dans les structures d’accueil spéciales UPE2A, via le CASNAV. Pour un an, apprendre le français et les usages

Micro mobilisations locales et réseaux locaux. Exemple de l’école (4 classes) dans le centre d’hébergement d’urgence pour migrants d’Emmaüs-solidarité à Ivry sur Seine •

« Prise en compte du plurilinguisme familial » ?

Non.

ELCO résiduel mais attaqué

« Pratiques inclusives et collaboratives » ?

• amélioration au niveau du secondaire inférieur (collège). Causes incitatives:

  • Dispositifs transversaux « Enseignements pratiques interdiciplinaires (EPI)
  • Indemnités pour missions particulières (IMP)
  • Laïcité interprétée comme vivre-ensemble

« Travail en réseau des acteurs et intervenants de l’école » ?

• La principale nouveauté de la période vient de la redf de l’organisation du temps scolaire à l’école élémentaire : journées raccourcies (compensé par une demi-j suppl), et pause méridienne augmentée. D’où activités périscolaires avec intervenants extérieurs

  Pas plus de coordination pour autant; et dérogations à partir de 2017

Parents :

  • désormais interdits dans les écoles pour cause de sécurité
  • Cas des mères accompagnant les sorties scolaires : question tranchée en faveur du droit dans le Vademecum « La laïcité à l’école » (mai 2018), mais toujours disputée (ministre)

2. Les caprices de Marianne

• Débat autour de la laïcité depuis 1989, jms clos malgré des temps plus calmes et d’autres d’une extrême passion (décennie 2002-2012). A décomposé la scène politique classique

• En France aujourd’hui, qd on parle de laïcité c’est d’islam qu’on parle.

• Deux camps, qui se désignent mutuellement de vocables dépréciatifs : « néo-républicains » et « libéraux » « multiculturalistes »- politiques, médiatiques, sociaux (Guimond)

• Enjeu ? L’évolution du « modèle de citoyenneté », qui est contractuel et culturellement exclusif (assimilationniste)

L’école, scène de ce conflit : 1989; 2004-2012; 2015; 2018

• Nouvelle venue : l’armée, « laïcité militaire » (mars 2018) – « une pratique de la laïcité où le religieux existe à ciel ouvert »

Le conflit des valeurs : les oppositions se déclinent grosso modo en Esprit critique vs Vivre-ensemble

• Le plus souvent ambivalence des collectifs professionnels: exemple dans un cours d’Enseignement moral et civique: « qu’est ce la laïcité ? » C’est « que chacun soit égal et libre de choisir la religion qu’il veut »

• Parfois clivages et explosion des conflits (lycées généraux)

Quelle formation ? Accepter et savoir articuler neutralité de l’Etat et antagonismes éthiques : pluralisme des valeurs, des obédiences, des identités sociales, etc.

• Hors école: l’attaque des néo-républicains s’est déplacée sur le thème de la réforme de l’islam. Idée : il y a une domination de l’islam intégriste (intégraliste), il faut interdire « le salafisme et l’islamisme » (M. Valls, ancien premier ministre 2014-2016);  organiser un islam républicain.

Paradoxes et confusion


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search